L’inspirant Ermanno Gallamini -Italie

 J’ai craqué pour les yeux du fondateur de la marque Ermanno Gallamini, mode masculine. « Le monde est mon marché aux puces », a déclaré Angelo Gallamini. Le designer, qui vit dans la ville côtière de Cesena, en Italie, fait des capes, des châles et des couvertures.

Cet interview de lui aide à comprendre son style.


– Pourquoi avez-vous choisi le hibou comme symbole de marque?
– Il y a deux ans, alors que cette entreprise prenait forme, deux chouettes venaient vivre dans notre maison.

– Il existe des influences anciennes et occidentales intégrées dans votre look. D’où puisez vous votre inspiration?
– Je m’inspire des Indiens d’Amérique, de leur liberté et de la culture navajo. J’aime redécouvrir les anciennes traditions.  Par exemple, j’ai découvert que, en Romagne, on peut faire cette très rare couture appelée punto cavallo (point de cheval)  que nous insérons sur nos couvertures. Je travaille aussi avec un orfèvre qui travaille pour Bulgari pour faire mes épingles uniques pour fermer les capes.

– Pourquoi avez-vous une si longue barbe?
– J’ai commencé à la cultiver pendant l’hiver il y a deux ans, à cause du froid. J’avais pas un avant, mais maintenant je pense que cela fait partie de mon ADN. « 

– Qu’est-ce que vous portez aujourd’hui?
– Je porte une paire de Redwings – un remake des chaussures de travail des années 30 et 40; Pantalon de chasse à partir des années 1890; Ma propre veste, une veste de jeans M. Freedman, une fleur de cérémonie par des Indiens Apache, des bracelets Navajo turquoise et une chemise en denim Wrangler vintage des années 50

AGallamini-Salvo-Sportato-25

You Might Also Like